Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonheur National Brut

Bonheur National Brut

Le bonheur national brut peut-il remplacer le PIB?


Le bonheur

Publié par Happiness Team sur 24 Février 2016, 17:36pm

Le bonheur

Le bonheur, concept abstrait ou réalité concrète ?

 

En effet, dans notre société, le bonheur fait de plus en plus parler de lui. Mais qu’en est-il vraiment ?

      D’après l’écrivain et homme politique français André Malraux, « Le bonheur est pour les imbéciles ». En ce sens nous pouvons comprendre qu’il est utopique de croire qu’on peut atteindre un état absolu de plénitude, dans un monde relatif. La chanteuse Jacqueline Dulac, chantait « On devrait mourir lorsqu’on est heureux. » qui démontre qu’il est bien difficile d’atteindre le bonheur parfait ainsi que l’ultime valeur de cet état.

      Le bonheur au sens large est, dit-on, un sentiment de bien-être ou un état complet de satisfaction sur le long terme. C’est-à-dire que nous sommes dans un état durable de satisfaction et équilibré de l’esprit et du corps, où toute la souffrance, l’inquiétude, le stress et le trouble sont absents.

      Aujourd’hui, de nombreux philosophes, intellectuels et chercheurs se questionnent encore sur le bonheur. Mais beaucoup se sont prononcés pour conclure que le bonheur est une notion subjective et relative. Le bonheur serait alors, une question d’aptitude et d’attitude.

      En effet, elle serait liée à la capacité de chacun d’accepter ou de refuser la vie telle qu’elle est. Abraham Maslow, le père de la psychologie « humaniste » pense qu’il y a deux facteurs essentiels qui définissent cette aptitude au bonheur : régler des problèmes concrets plutôt que vivre replié sur soi et échapper aux normes sociales. Mais il y a également plusieurs théories qui valorisent la recherche et la concentration sur le « moment présent » pour atteindre un certain niveau de bonheur. En d’autres termes, nous devrions nous focaliser sur le moment présent, pour alors réussir à recréer ces conditions le plus souvent possible dans la vie quotidienne.

      Ainsi le bonheur prendrait sa source dans une foule de petits gestes quotidiens. Puis le bonheur peut également s’exprimer à travers le sentiment d’avoir participé à quelque chose de plus grand que soi, à se sentir utile. Ainsi, la plupart des penseurs, intellectuels, chercheurs confirment que le bonheur ne vient pas tout seul. Il exige un travail de soi. Le bonheur n’est pas facile à cerner, ni à définir.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents