Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonheur National Brut

Bonheur National Brut

Le bonheur national brut peut-il remplacer le PIB?


Le BNB, le nouvel indicateur phare?

Publié par Happiness team sur 24 Février 2016, 17:17pm

Le BNB, le nouvel indicateur phare?

Le BNB peut-il remplacer le PIB?

 

Au long de notre étude, nous avons pu voir que la notion de bonheur reste subjective. Or sa mesure intéresse toujours de nombreux pays et de nombreux chercheurs. 

En effet, le PIB qui est l’indicateur de richesses majeures des comptes nationaux est de plus en plus critiqué et remis en cause. Celui-ci est dit inapte à mesurer le bien-être et le progrès des sociétés dû à ses limites. Par exemple, il ne prend pas en compte le travail domestique, le bénévolat ou encore les activités informelles. Alors aujourd’hui, le PIB se veut de plus en plus dépasser par de nouveaux indicateurs qui voient le jour.

Effectivement, ces nouveaux indicateurs regroupent le bien-être des populations, ils ne sont plus seulement économiques mais aussi sociales. Le BNB mis en place au Bhoutan fait énormément débat, jusqu’à se demander si celui-ci peut remplacer le PIB.

Nous avons essayé d’y répondre, en étudiant dans un premier temps sa conception du bonheur dans différents pays selon leurs richesses. Nous avons pu constater que la richesse et le bonheur sont dissociables. Avec les recherches effectuées sur le bonheur au Danemark et au Portugal qui sont deux pays riches mais pas tous deux malheureux. Le Danemark est l’un des pays les plus heureux mais le Portugal lui, n’est pas un pays heureux malgré sa richesse. Puis nous avons pu voir avec le Togo et le Costa Rica qu’un pays pauvre peut être heureux et malheureux. Ainsi avec l’étude de ces pays, nous avons pu constater que le bonheur des habitants d’un pays dépend énormément de sa gouvernance.

Si le bonheur n’est pas tributaire de la richesse, il pourrait alors remplacer le PIB mais sur quelle durée. Le BNB ne pourrait être un indice fiable que s’il peut remplacer le PIB sur le long terme. Or, nous avons pu voir que le BNB n’est pas un indice fiable car sur le court terme, il a pu faire des miracles au Bhoutan, tel que la mise en place de la conservation de 60% des forêts la réduction de la pollution ou encore l’éducation et les soins gratuits à tous. Or, peu à peu le chômage, la pauvreté, la criminalité ou encore les manifestations antigouvernementales augmente dans le pays.

Alors la mise en place du BNB n’a pas eu des répercussions positives sur le pays, ce qui nous montre que cet indicateur ne peut pas remplacer le PIB même si l’idée de celui-là est très intéressante. 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents