Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonheur National Brut

Bonheur National Brut

Le bonheur national brut peut-il remplacer le PIB?


Le BNB dans le temps

Publié par Marylou Lola Flora Arthur sur 24 Février 2016, 17:23pm

Le BNB dans le temps

 

Le BNB, un indicateur suffisant sur le long terme?

 

Mettre en place de nouveaux indicateurs est possible, seulement si cela peuvent fonctionner dans le monde entier et sur le long terme.

 

D’après l’économiste Claudia Senik qui a été intervivew sur pour le site Libération , “Le BNB ne peut pas remplacer le PIB sur le long terme.”. Elle s’explique en affirmant que “La façon dont on mesure le bonheur évolue au fil du temps. Une échelle allant de zéro à dix va être interprétée par les gens de manière différente d’une génération à une autre car la circonstances changent.” Le bonheur est défini comme un état de satisfaction total et durable, pourtant chacun à sa vision différente de celui-ci, c’est pourquoi il n’est pas mesurable sur une longue durée.

 

Près de quarante ans après son invention au Bhoutan, le BNB n’est pas un indice totalement fiable. Prenons l’exemple même du pays, le Bhoutan qui s’est engagé à ne pas devenir émetteur net de carbone, à tout misé sur la production d’énergie hydroélectrique. Or l'accélération des fontes de glace de l’himalaya mettent en péril la production d’électricité. Alors le pays qui est sous une idéologie nationaliste et indépendante, augmente ses relations avec les pays extérieurs, qui est à l’encontre d’un des objectifs du bonheur national brut.

 

Mais cela n’est qu’une infime partie des contraintes de cet indice.

 

Dans les années 1970, le petit royaume qu’était le Bhoutan, ouvre ses frontières et la mondialisation vient alors s’y installer. Le premier ministre Tshering Tobgay ainsi que de jeunes bhoutanais médecins et hommes politiques constatent que cet indice est de plus en plus désuet. En effet, chômage, pauvreté, corruption et problèmes sociaux sont de plus en plus nombreux dans le pays. L’harmonie ancestrale du pays dont le BNB devait regrouper toutes ses traditions se perd peu à peu. Dans le pays, la consommation d’alcool et de drogues sont en hausses dans le pays ainsi que la criminalité.

 

Donc le BNB n’est pas encore un indice suffisant qui prend en compte le bien-être et l’économie.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents